Ce projet vise à suivre l’évolution des panaches de rejets de clapages, dans la baie de Pointe-à-Pitre lors d’une opération de dragages d’entretien. Ce projet se situe dans le cadre des études amont du projet d’extension du Port Autonome de Guadeloupe (PAG), qui doivent générer un volume important de sédiments à claper (5 à 11 millions de m3).
Ce projet était décomposé pour ACRI-HE en deux actions :

  • Suivi pendant 6 mois des conditions environnementales par deux bouées instrumentées, sur deux sites situés sur le plateau coralien de Basse-Terre, avec renvoi en temps réel d’informations sur un site web et gestion d’alerte interrompant travaux sur dépassements de seuils en turbidité (mesures : T°, S, O2, pH, turbidité, courants).
  • Suivi de nuages de clapage lors de 3 journées d’opérations, par des méthodes acoustiques (profileur Doppler) permettant de cartographier la distribution horizontale et verticale des matières en suspension.

Durée : 12 mois.

Ce projet a pour objet de mettre en place une installation de suivi de la dynamique de sédimentation des vasières de l’estuaire de la Loire par mesures altimétriques in situ. Six altimètres Altus seront posés sur trois sites différents dans l’estuaire interne de la Loire afin de suivre la dynamique de dépôts et remise en suspension des vases pendant une période d’un an et ce à très haute fréquence (6 mesures/h), en parallèle une mesure d’agitation est réalisée à fréquence légèrement inférieure (2/h). Les données sont relevées périodiquement et validées.

Durée : 18 mois.

En janvier 2004, et dans le cadre des grands programmes de modélisation entrepris par la Cellule de Mesures et Bilans de la Loire estuarienne (CMBL), la société ACRI-HE a réalisé une campagne de mesures hydrologiques (paramètres physico-chimiques, mesures de courants, mesures de houle) dans l’estuaire de la Loire en période de crue. Cette campagne viendra compléter l’étude réalisée en période d’étiage en 2000.

Durée : 5 mois.